Colloque : Savoirs traditionnels autochtones et territoire
2013-05-08

Dans le but de remplir un de ses objectifs qui est d’organiser, recueillir et partager de l’information par le réseautage, Forêt modèle du Lac-Saint-Jean (FMLSJ) a organisé, les 2 et 3 mai derniers, le colloque Savoirs traditionnels autochtones et territoire, en partenariat avec Pekuakamiulnuatsh Takuhikan.

Ce colloque d’une durée de deux jours, a permis à FMLSJ de diffuser les résultats de son projet intitulé : L’inventaire des savoirs et connaissances des Pekuakamiulnuatsh sur les plantes médicinales : documentation, transmission et mise en valeur des PFNL en milieu autochtone, alors que la 3e phase vient tout juste de se terminer. Ce projet entre dans l’un des champs de recherche prioritaires de FMLSJ; les produits forestiers non ligneux. Comme les savoirs traditionnels autochtones sont extrêmement riches et englobent bien plus que les plantes médicinales, FMLSJ a élargi le sujet de son colloque, en incluant une plus grande variété de thèmes.

En deux jours,  les gens présents ont eu droit à plus d’une vingtaine de conférences, séparées en panels thématiques. Le colloque a été lancé par le discours du chef de Pekuakamiulnuatsh Takuhikan, M. Clifford Moar, et du président de FMLSJ, M. Jacques Asselin. Les thèmes abordés dans la première journée du colloque ont été la recherche, la langue, le territoire, l’évolution et finalement, les plantes médicinales. Au dîner, les invitées d’honneur, Mme Marjolaine Étienne ainsi que Mme Janine Tremblay, on fait état du rôle des femmes dans la préservation et la transmission des savoirs traditionnels.

Dans la deuxième journée du colloque, les thèmes abordés ont été la transmission et l’éducation, le patrimoine, le développement économique et la concertation. Au dîner, Mme Colette Robertson, directrice générale de Développement Piekuakami Ilnuatsh (DPI) et M. Serge Harvey, directeur général de Forêt modèle du Lac-Saint-Jean, ont présenté une conférence en lien avec les savoirs traditionnels, les propriétés intellectuelles et le développement économique au Cameroun.

Ce colloque a donné lieu à des rencontres enrichissantes entre chercheurs, professionnels, et membres de communautés de partout à travers le Québec et même d’ailleurs et FMLSJ espère que cela donnera lieu à de futures collaborations entre ces divers intervenants.

Forêt modèle du Lac-Saint-Jean tient à remercier ses principaux collaborateurs à l’organisation du colloque : Pekuakamiulnuatsh Takuhikan, l’Association du Parc Sacré et le Musée amérindien de Mashteuiatsh.

Rappelons que la mission de Forêt modèle du Lac-Saint-Jean est de mettre en commun l’expertise et les connaissances de tous afin de trouver des opportunités communes qui permettront de développer et mettre en valeur les ressources du milieu forestier, pour que l’on puisse continuer à vivre de la forêt, autrement. Regroupant les MRC du Domaine-du-Roy et de Maria-Chapdelaine ainsi que le Conseil des Montagnais du Lac-Saint-Jean, Forêt modèle permet de créer des activités et des projets de recherche et de développement pouvant mener à de nouveaux modèles de mise en valeur des ressources du milieu forestier et à des emplois durables en forêt.

En somme, à travers ses activités de recherche, d’expérimentation et de communication, Forêt modèle développe, par la concertation, des outils, des connaissances et des compétences permettant aux communautés de promouvoir et d’intégrer de nouvelles pratiques, ainsi que d’innover dans la mise en valeur de leur territoire forestier. Visitez le www.fmlsj.ca pour plus d’information.

« Retour
Nouvelles

» Toutes les nouvelles