Leadership canadien

Le Canada : parrain des forêts modèles

L’approche des forêts modèles a été portée à l’attention du monde entier à l’occasion de la Conférence des Nations Unies sur l’environnement et le développement (CNUED) de 1992, où le Canada a promis d’« internationaliser » son programme de forêts modèles novateur et prospère. Lors du Sommet de la Terre de Rio en 1992, le Canada a fait preuve d’initiative à l’échelle internationale en intendance environnementale en entreprenant l’une des plus grandes expériences au monde en matière d’aménagement forestier durable.

Le Réseau canadien de forêts modèles continue de rassembler des organisations qui ont différentes perspectives sur la manière dont les forêts devraient être aménagées. À l’aide du financement primaire et du leadership du Service canadien des forêts de Ressources naturelles Canada, cette diversité d’opinions et cet esprit de collaboration ont permis l’avancée des connaissances et des pratiques d’aménagement forestier durable. Les forêts modèles comptent parmi leurs partenaires des membres de l’industrie forestière, des groupes environnementaux, des propriétaires de boisés, des scientifiques, des communautés autochtones, des parcs, des agences gouvernementales, des groupes récréotouristiques, des trappeurs, et toute personne qui s’intéressent à l’aménagement forestier durable. Ensemble, ces différents partenaires cherchent à relever le défi qu’est l’atteinte d’un équilibre entre les demandes nombreuses et variées placées sur les forêts de nos jours et les besoins des générations à venir.

Le Secrétariat du Réseau international de forêts modèles

En 1995, le Secrétariat du Réseau international de forêts modèles (SRIFM) a été établi au sein du Centre de recherche pour le développement international (CRDI) dans le but de faciliter la création d’un réseau de forêts modèles d’envergure mondiale voué à la gestion durable des paysages forestiers du monde.